mardi 6 juin 2017

[Chronique] Jamais plus de Colleen Hoover


Colleen Hoover nous a encore écrit un magnifique livre.

Je crois que je suis encore plus touchée en lisant le mot de l’auteure qui explique ses choix pour les personnages.
Tous les auteurs, je pense, mettent un peu d’eux-mêmes dans leurs livres, mais ici c’est une partie très personnelle qu’elle choisit de mettre en lumière.
Elle écrit pour rendre hommage, mais aussi pour faire réfléchir.

S’il vous plaît, ne lisez pas cette note avant de lire le livre, ça vous gâcherait « la surprise ».

On fait la connaissance de Lily quand elle a environ 23 ans.
Elle revient chez elle à Boston après l’enterrement de son père. 
Ce soir-là, elle fait la connaissance de Ryle, un neurochirurgien. 
Ils choisissent de se « dire » la vérité toute nue ».

Peu à peu, nous en apprenons plus sur la vie de Lily jusqu’à cette rencontre. Son passé, elle nous livre en relisant son journal intime qu’elle écrivait à une grande star de talk-show comme si c’était sa meilleure amie.
L’histoire d’Atlas m’a bouleversée.
J’ai aimé tous les personnages : Marshall, Allyssa, la mère de Lily.
Ryle je suis mitigée, je l’aime, je souffre pour lui, mais en même temps non
L’auteure réussit à nous faire ressentir les mêmes émotions que Lily.

Lily, le personnage principal. On ne peut que l’aimer, elle est forte et fragile à la fois, déterminée, pleine d’empathie pour ses amis. Elle va au bout de ses rêves.

« Elle va nager tout droit devant, droit devant ».

Colleen Hoover a, une fois de plus, fait monter les larmes, quand « la surprise » arrive on ne s’y attend pas du tout.
Je n’ai eu aucun doute jusque là, ensuite on se met à trembler pour notre personnage.

J’ai pleuré, mais j’ai ri aussi, car, là, est la force de l’auteure : elle nous narre des histoires dramatiques tout en glissant des touches d’humour pour que cela soit moins pénible à lire. 
Elle nous laisse une belle lueur d’espoir à la dernière page.

On dit que la vie peut basculer en quelques minutes, c’est ce que l’auteure nous montre ici.
L’écriture est toujours aussi fluide, le livre se dévore.

Ce n’est pas mon livre préféré de l’auteure, mais j’ai un sentiment particulier pour ce roman. Je ne l’oublierai pas, car il a réveillé quelques blessures que je croyais enfuies.


Si vous ne connaissez pas encore Colleen Hoover, n’hésitez plus à la découvrir. 

Jamais plus de Colleen Hoover - Edition Hugo Roman, collection New romance - 407 pages, 17€ - Sorti le 10 mai 2017- Romance - New Adult

1 commentaire:

  1. Et un de plus qui me fait envie, bon il faut que je me décide, plus le choix maintenant, direction la librairie le plus vite possible 😂😂, bisous à toi ma Tite souris

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire fait toujours plaisir ♥ Merci 😊

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...